VLOG du Sysadmin #4

Blog-VLOG4

Howdy !

Un VLOG « Software-only » étant donné que je ne suis pas chez moi.


Pour ceux qui veulent jeter un coup d’oeil au code degeulasse de D.O.L.A.N c’est ici. (Il me semble que j’avais déja posté ce lien, mais comme je sais qu’on va surement me le redemander, je prends les devant)

Le code de mon interface web pour FTB n’est pas disponible, parce-que j’en ai vraiment honte, et parce-qu’il est pas tout à fait terminé.

Il est fort probable que le prochain VLOG soit principalement centré sur l’installation et la configuration d’ESXi.
J’ai également comme projet de fabriquer un vrai beau meuble à serveur, avec ventilateurs, capteurs de temperatures..etc et de me servir du Raspberry comme controleur. (Et pourquoi pas câbler l’alimentation du switch sur les gpio du raspi, pour pouvoir le couper en ssh).

Bref, que de projets, je vous tiens au courant sur Twitter.

Gaming Break EP6 : Dead Space 2

GB6

Le sixième Gaming Break, Déja.

Ce coup-ci c’est sur Dead Space 2 (En difficulté quasi-maximum). J’ai essayé d’apporter un peu plus de soin au montage, vous me direz ce que vous en pensez. En revanche je suis vraiment désolé mais la balance audio est vraiment loin d’être idéale. J’espere toutefois que vous passerez un bon moment.

Vous remarquerez également que j’ai ENFIN fait une outro, il était grand temps.

Bonne vidéo !

Patreon ?

MiniaturePatreon

Bonjour, cela fait un moment que je voulais vous faire part d’une envie d’évolution du blog/YouTube.
Indice : il est question de Patreon.
Patreon est un site de crowdfunding particulier relativement récent (crée par Jack Conte, un musicien qui roxx sa maman). Vous choisissez une personne inscrite sur le site, vous choisissez un montant et à chaque vidéo publiée par cette personne, un paiement de la valeur de votre montant lui sera envoyé. Vous devenez un « patreon ». Après rien d’obligatoire et pas d’engagement, vous pouvez annuler le prélèvement à tout moment.
Cela fait donc un moment que j’avais envie d’essayer, pour voir. Cela me permettrait d’obtenir un petit « retour ».  Je ne compte pas là-dessus pour vivre et ça n’influencera pas sur ma motivation mais cela serait appréciable.
Enfin si j’écris cet article ce n’est pas pour vous informer mais pour vous interroger (dans la mesure où je déteste prendre des décisions qui influenceront de près ou de loin mes lecteurs sans les informer) :

Pour ou contre Patreon ?

PS : Je n’ai pas encore réfléchi aux rétributions que je pourrais donner, mais je tâcherais de trouver des trucs intéressants.

VLOG du Sysadmin #3

VlogS3

Le temps est arrivé de changer les processeur du Sun. Il avait initialement deux Opteron 250 à 2,4 Ghz mais vu le TDP et la performance de ces machins, le besoin de les changer s’est vite fait sentir. J’ai donc opté pour deux Opteron 275 (Dual-Core cadencé à 2.2 Ghz).

L’intérêt est double : Ils consomment moins et sont largement plus puissant, donc pourquoi se priver ? D’autant plus qu’ils sont vendu à peine 5 € /pcs sur eBay.

Comme vous pourrez le voir dans la vidéo, j’ai eu quelques problèmes vis-à-vis du BIOS du Sun. Il était un peu trop vieux et j’ai du l’upgrade avant de pouvoir le démarrer correctement, sauf que ce que j’ai oublié de dire dans la vidéo c’est que le fichier de mise à jour pour le BIOS est horriblement dur à trouver. En effet, Oracle fait payer le support (et donc les firmwares et BIOS) et autant dire que c’est galère pour mettre la main sur un fichier pas trop vieux.


D’ailleurs en parlant du Sun, j’ai commencé à bosser un peu sur une page d’administration, à vous de me dire si vous voulez la voir en fonctionnement dans le prochain VLOG. (Vous pouvez la trouver sur GitHub à cette adresse : https://github.com/apcros/DOLAN )

Review Gigabyte P25K-1

P25Miniature

 

Comme promis depuis un moment, voici la présentation et review de mon nouveau laptop, le Gigabyte P25K-1.
C’est un laptop de 15,6 pouces vendu par Gigabyte pour un peu plus de  1 000 € sur LDLC. Il est doté de la config suivante :

- i7 4700MQ (2.4 Ghz – Quad Core + HyperThreading)
- GTX 765M (2 Gb de mémoire vidéo)
- HDD 750 Gb (7200 tr/min)
- Dalle 15,6″ (1920×1080)
- Clavier rétro-éclairé

J’avais dit dans la vidéo que j’indiquerai les performances en jeu, les voici :

Borderlands 2 – Max : 45 – 70 fps

Portal 2 – Max : 100 – 140 fps

Saint’s Row 3 – Max : 35 – 50 fps

Space Engineer’s – High : 35 – 60 fps

Dead Space 3 – Max : 70 – 100 fps

Battlefield 3 – Max : 45 – 70 fps

Bioshock Infinite – Medium-High : 50-70 fps

 

(Résolution 1080p pour tous les jeux, SmartCooling désactivé.)

Au niveau de l’autonomie, j’en ai parlé dans la vidéo mais je remets les chiffres ici :

Maximum (Luminosité mini, sans wifi, sans bluetooth, et en traitement de texte ) : 5h30 – 6h

Surf Internet (Luminosité 50 %, Wifi, Chrome) : 4h20 – 5h

Jeux légers (Luminosité 50%, Sans Wifi, Kerbal Space Program, Minecraft… etc) : 1h35 – 2h05

Minimum (Luminosité Max, Wifi, Bluetooth, Full load) : 40-50 minutes

Stickers P25

ZQSD Highlight

Clavier Chiclet

Merci à @QuantuumCleaner pour les photos.

Pourquoi j’utilise une CyanogenMod ?

Miniature

 

Hello !

Un article que j’avais envie de vous écrire depuis un moment. Avant toutes choses, je tiens à préciser que tout ce qui est contenu dans cet article concerne surtout mon expérience utilisateur et n’a pas vocation de vous convaincre à quoi que ce soit.

Si vous avez suivi un peu mon Twitter ces dernières semaines, vous saurez que j’ai quitté mon HTC au profit d’un Nexus 5. J’étais initialement parti pour simplement le rooter et garder la ROM Stock de Google.
J’ai très vite craqué et je suis passé sur une Cyanogenmod 11, et ce pour plusieurs raisons que j’avais envie de vous faire partager.

 

Pourcentage de batterie :

Screenshot_2013-12-13-16-54-49

Une option ridiculement simple, mais néanmoins absente de la 4.4 stock d’Android. Alors que CM propose un joli cercle avec pourcentage.

 

Les raccourcis dispo directement dans la notification bar :

Screenshot_2013-12-15-20-39-15

Là encore une option simple, mais terriblement pratique au quotidien. Surtout pour la torche et l’orientation écran.

 

La modification des tuiles de raccourcis :

Screenshot_2013-12-13-16-54-59

J’avais un peu cherché sur la stock 4.4, mais je n’avais pas trouvé comment modifier la disposition des tuiles. Une option moins utile que les précédentes mais néanmoins sympatique pour s’approprier son téléphone (et dégager les tuiles inutiles).

 

Changement de gouverneur CPU et des fréquences :

Screenshot_2013-12-13-16-55-39

L’overclock et l’underclock est un des gros points fort d’une ROM/Kernel custom. Cela permet soit de grappiller un peu de performances, soit de grappiller de l’autonomie. Dans mon cas j’ai gagné une poignée d’heures avec le Nexus en passant d’une Stock à une Cyanogen + un kernel ElementalX. Donc non négligeable.

 

Customiser les boutons de la navbar :

Avoir des boutons logiciel non paramétrables c’est tout de même un peu dommage. CM permet bon nombre de modifications. (changement de raccourcis, d’icônes..etc).

 

Bref,

CyanogenMod a bien évolué en quelques années, au point qu’elle devient, à mon sens, une superbe alternative à n’importe quelle autre ROM, y compris une Stock de Google. Et contrairement à ce qu’on pourrait penser, mettre à jour une CyanogenMod n’est pas vraiment prise de tête. Grâce à CM Updater c’est faisable en OTA et en moins de 10 minutes, très pratique. On a presque l’impression d’avoir un système officiel tellement c’est bien pris en charge.

Screenshot_2013-12-13-15-53-43

 

Gaming Break EP5 : Garry’s Mod

Gmod Miniature

Un Gaming Break avec Lucas. Comme d’habitude quand je joue avec lui c’est rempli de conneries en tout genre.

Comme je le dis dans la vidéo, c’est vraiment délicat à monter les vidéos sur Garry’s mod, on fais tellement de conneries que je ne sais jamais quoi garder. Dans le cas présent il me reste encore beaucoup de clips vidéos que je n’ai pas exploité, ça fera d’ailleurs surement l’objet d’une seconde vidéo bonus. Enfin, la plupart des clips ont étés sacagés à cause de l’encodage calamiteux de Bandicam avec Cuda. J’ai vu cette option dans le menu et je me suis dis pourquoi pas. Maintenant je sais que c’était une mauvaise idée.

N’hésitez a me donner vos retours et vos points de vue vis à vis d’une possible nouvelle serie juste sur Garry’s Mod.

Enjoy.

VLOG du Sysadmin #2

VLOG2

Me revoilà pour le numéro 2 du VLOG du Sysadmin (Enfin techniquement c’est le numéro 3, je savais bien que je n’aurais jamais du commencer à 0).

Aujourd’hui on jette un coup d’oeil à une bidouille pour le Sun, à un serveur PXE et à du Vmware ESXi (Sans rentrer dans les détails, juste histoire d’en parler un peu). Si vous voulez une vidéo plus détaillée sur PXE ou ESXi, n’hésitez pas à demander.

Un point que je n’ai pas abordé par rapport à VMware ESXi c’est que l’interface que je montre n’est pas à proprement parler celle de ESXi, il s’agit en fait de vSphere, un client pour ESXi. Je suis actuellement en train d’essayer de faire fonctionner une webinterface, je vous montrerais ce que ça donne si jamais j’y arrive.

A noter aussi que j’ai upgradé la RAM sur le Windows Serveur, il tourne maintenant avec 4 gb de DDR3 (Contre « seulement » 2 avant).

 

Tuto Reset Glitch Hack et Démonstration de la X360GlitchChip

TutoRGH

 

Après mon tuto sur le JTAG, je récidive avec un tuto sur le Reset Glitch Hack. Je vais essayer d’être le plus clair et précis possible, mais comme d’habitude j’ai vite fait de m’emporter sur des détails.

Commençons par les pré-requis, il vous faudra :

- Une Xbox 360 FAT (même les Xenon \o/) ou une Slim (Trinity et Corona.  Attention aux Corona 4G : elles sont glitchables mais il vous faudra un clip pour chopper le point de reset sous le cpu )

- N’importe quel dashboard (Si votre dashboard est plus récent que le 14699, il faudra simplement considérer que vous êtes en RGH 2.0 et que vos points a souder et les ECC ne seront pas les mêmes, mais rassurez vous c’est l’histoire d’un clic pour le ECC et d’un point pour les soudures.)

- Un dump propre de votre NAND. (Le net regorge de tutos. Libre a vous de dumper en LPT ou avec un flasher USB.)

- Un fer à souder

Pour ceux qui préfèrent les tutos vidéos, vous retrouverez l’essentiel des informations dans cette vidéo :

La première étape est relativement simple, il faut créer le ECC pour votre NAND :

Lancez xeBuild GUI et renseignez votre type de ECC (RGH 1.x/2.0) en fonction de votre dashboard (c.f pré-requis). N’oubliez pas d’indiquer votre NAND dans le « source file » et de vérifier que c’est bien la bonne révision de carte-mère qui est sectionnée. Finalement cliquez sur « Generate Hacked Image ».

Vous allez vous retrouvez avec un   »image_00000000.ecc » qu’il vous suffira de flasher comme si il s’agissait d’une NAND avec nandpro :

nandpro usb: +w16 C:\répertoire\vers\lefichier\image_00000000.ecc

(Remplacer usb par lpt pour un flash par câble parallèle et w16 par w64 pour les Jasper 256/512)

Votre console est maintenant quasi prête, il ne manque plus qu’une puce de Reset Glitch Hack pour pouvoir boot.

Dans mon cas il s’agissait d’une X360GlitchChip V2.2 avec sa notice de montage disponible >ici<.

Toutes les puces se valent plus ou moins, mais certaines permettent des temps de boot bien meilleurs que d’autres, la X360GlitchChip est une valeur sûre, en revanche je vous déconseille très fortement les puces ultra lowcost type X360Glitch (presque le même nom pour perturber le client, ils sont forts ces chinois) qui sont vraiment d’une qualité lamentable. (ma Falcon ne bootait même pas avec une X360Glitch).

Une fois la puce installée et la console bootée, vous devriez voir s’afficher votre CPU KEY, notez-la et conservez-la bien précieusement, vous en aurez besoin régulièrement. Une fois la précieuse clé obtenue, retournons sous xeBuild Gui et renseignez-la dans le champ « CPUKey ».

Changez également le build type par Freeboot (la encore choisissez RGH 1.x ou 2.0 en fonction de votre dashboard et de comment vous avez soudé votre puce) et mettez votre dump nand dans le source file (comme lors de la création de l’ECC).

Vérifiez que votre clé CPU est bonne en cliquant sur « Check KV » en bas à droite, s’il ne renvoie aucune erreur c’est parfait.

Dirigez vous ensuite vers l’onglet « Download » puis sélectionnez la dernière version disponible des Dashfiles et des avatars et cliquez sur « Download Avatar Update » puis lorsqu’il aura fini de télécharger : « Download/Install Dashfiles ».

Pour finir, changez la kernel version à gauche par celle que vous venez de télécharger puis cliquez sur « Generate Hacked image ».

Voilà, vous avez votre NAND avec un dashboard de prête.
Maintenant deux options s’offrent à vous :
- Flasher le .bin directement avec un NAND flasher ou en LPT
- Flasher le .bin avec Xell

Pour flasher le .bin avec Xell renommez-le en updflash.bin et placez-le à la racine d’une clé usb branchée à la console.
Au boot la 360 devrait détecter le fichier et commencer le flash toute seule.
Si ce n’est pas le cas il faudra passer par RawFlash (mettez les fichiers de RawFlash à la racine d’une clé usb avec votre .bin nommé « nandflash.bin », la console va exécuter RawFlash au boot).

Voilà ! A vous les joies du code non signé !

Merci encore à Arcalide, sans qui ce tuto n’aurait pas été possible !

Si vous avez des questions ou des corrections à faire, n’hésitez pas à me contacter sur Twitter ou dans les commentaires.

VLOG du Sysadmin #1

VLOGSysAdmin1

Au programme aujourd’hui : Install de ram et d’alim.
Le serveur qui passe sur la table d’opération est « Endeavour » (Comme la navette spatiale, c’est crevant d’originalité) et il sera destiné à bricoler un peu avec ProxMox 3 (Qui est déjà installé sur la machine au moment ou j’écris ces lignes, mais ça sera l’objet d’une autre vidéo.)
La ram est une simple barrette de 2 Go de Gskill en DDR3 (Celle ci) et l’alimentation est une Heden d’entrée de gamme de 500w (Alors que j’avais commandé celle ci, mais bon, je vais pas m’en plaindre.)

Finalement, après quelques tests, le rad stock Intel 1155 sur du 775 ça fonctionne plutôt pas mal. J’ai des températures un poil élevé (45 °C en idle et 60-75°C en full load) mais le ventilo est carrément inaudible, ce qui est une très bonne chose pour un serveur. J’envisage de tenter un peu d’overclock sur le Core 2 Duo, histoire de voir ce que j’arrive à lui faire cracher, mais en restant en dessous de la limite des 3/3,2 ghz (au lieu des 2,66 Ghz du E6750), histoire de rester raisonnable.